Les basiques de ma garde robe éthique

Aujourd’hui on va parler des basiques à avoir dans sa garde robe éthique. Avec une volonté de dressing minimaliste, il me semble primordial de me focaliser sur les pièces indispensables qui vont avec tout et qui ne se démoderont pas.

C’est quoi des basiques ?

On parle de basique pour désigner des vêtements indémodablesintemporels avec des formes classiques, des couleurs sobres et/ou neutres. C’est un vêtement qui est pensé pour durer et pour aller avec le reste de votre garde robe, quelques soient les saisons et les modes. Il me semble intéressant de choisir pour ces pièces de la qualité, car vous allez les garder longtemps et il ne faudrait pas qu’ils rétrécissent au premier lavage (c’est du vécu pour vous j’imagine aussi !)

L’achat des basiques n’est pas le moment le plus amusant mais il est essentiel. Il faut prendre son temps et bien les choisir car il s’agit d’un investissement que vous allez rentabiliser.

Les avantages :

  • ils vont avec tout
  • on peut les porter tous les jours
  • pas de fautes de goût possible

Les 10 pièces basiques d’une garde robe éthique et minimaliste

Les basiques garde robe ethique

Un jean basique bleu : attention à bien le choisir. Sa coupe doit être parfaite pour vous, doit mettre en valeur ce que vous voulez mettre en valeur (fesses, hanches, cuisses etc.). J’ai mis longtemps à trouver Le jean qui me va : c’est un levis 525 coupe droite. Je crois que j’ai essayé et acheté des centaines de jeans avant de trouver celui me va vraiment bien. Alors prenez votre temps, essayer pleins de coupe et choisissez celui qui vous va, et surtout pas celui qui est à la mode ou qui rend trop bien sur le mannequin. A éviter : les trous, strass, décoloration et poches tombantes sur les fesses.

Des tee-shirts : blanc et noir par exemple, ils seront unis et dans une matière agréable pour la peau et l’environnement. Je privilégie le tee-shirt à manche courte qui pourra se porter sous un pull ou une veste l’hiver, et avec un beau collier l’été.

Le chemisier : il peut être blanc pour être très basique, ou rayé par exemple. Je trouve que c’est une pièce essentielle qui pourra faire aussi bien chic dans un cadre professionnel par exemple, que féminine avec un jean en le déboutonnant légèrement. Je le porte également l’hiver sous un pull.

Le pantalon noir : on peut opter pour un jean noir, ou un pantalon smart (pantalon habillé) très agréable à porter. Je privilégie un modèle très simple, sans broderie ni empiècement,  avec le moins de détails possible pour pouvoir le porter avec tout. Il peut nous sauver la vie quand on a besoin d’être chic, et nous dépanner pour un look un peu décalé.

Le gilet grosse maille : aussi pratique l’hiver pour son coté chaud et rassurant, il se porte également l’été lorsque les soirées sont fraiches (ce qui est pour moi un indispensable en Bretagne Smile ). Je n’ai pas encore trouvé le modèle dont je rêve mais je l’imagine très bien en grosse maille dans les tons beiges, naturels pour aller avec tout.

La veste en jean : alors là, armez vous de patience pour trouver La veste qui vous va ! Je regrette tellement de n’avoir pas gardé celle qui m’allait si bien au lycée (ok, pas sur qu’elle m’aille encore niveau taille mais c’est doux de rêver…) J’aime beaucoup la mettre avec une robe en été, ou en veste demi-saison sur un tee-shirt.

La veste blazer : élégante et structurée, elle se marie pour moi avec tout : un jean, une robe, avec des baskets ou des chaussures plus habillées. Je m’en sert souvent pour des réunions de travail, avec mon jean bleu pour casser le coté trop strict.Il est primordial là encore de choisir une coupe qui convient bien à votre morphologie, ajustée pour vous mettre en valeur.

Le perfecto : il me sert de manteau pour le printemps et l’automne. Le perfecto est un basique de ma garde-robe. Une fois trouvé le bon, il est difficile de s’en passer et il permet de changer de style facilement.

Le débardeur : comme le tee-shirt, il est une pièce incontestable de la garde robe à décliner de plusieurs couleurs qui se marieront avec tout. De qualité, vous pourrez les porter l’été mais aussi l’hiver sous un pull.

La marinière : manche longue, les rayures bleues et blanches sont super sympas aussi bien en hiver qu’en été. C’est un incontournable de la garde robe française et j’aime ce coté un peu chauvin ! Et venant du bord de mer, j’ai grandit avec des pulls, tee-shirt marins que j’adore ! (même si j’ai eu ma période où je ne voulais plus en entendre parler !). Là encore, si vous optez pour le vrai pull marin, choisissez le de qualité. Vous le paierez cher à n’en pas douter, mais les miens me font des dizaines d’années et ne bougent pas au lavage.

Pour résumer

Loin d’être une experte de la mode (des tas de blogueuses sont bien plus expérimentées que moi sur ce domaine), je trouve important de se pencher sur ce qui est essentiel dans ma démarche zéro déchet. Et pour la garde robe, les basiques bien choisis sont fait pour durer et aller avec tout. Mais il est essentiel de comprendre que mes basiques ne seront peut être pas exactement les vôtres, et c’est bien normal. Pour moi, une garde robe doit avant tout être faite sur mesure, en fonction de sa morphologie et de ses besoins au quotidien. Je vous en parlerai la semaine dans mon prochain article.

Belle semaine à vous,

Partager l'article
  • 2
  •  
  •  
  •  

4 réflexions sur “Les basiques de ma garde robe éthique”

    • C’est vrai que je n’ai pas encore abordé la question des chaussures. Mais j’y réfléchie 🙂 Je suis plutôt basique comme chaussures, et mon critère de choix est avant tout d’être à l’aise. Quand je pense aux paires de chaussures que je ne pouvais pas porter parce qu’elles me faisaient mal aux pieds !!

  1. Coucou ! Chouette ton article =) Avec mes deux grossesses et les fluctuations de poids, je ne me suis pas encore penchée sur ce genre de choses, mais je pense le faire dès que possible ! J’aimerai vraiment avoir moins de vêtements mais de qualité… !

    • Coucou! merci pour ton retour, j’essaie d’attendre mon objectif “avoir moins mais de meilleur qualité” ! Ce n’est pas tous les jours simples, et c’est vrai qu’après des grossesses le défi est déjà de se stabiliser avant d’entreprendre de tout changer. Je comprends tellement je suis passée par là aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*